Welcome! You are currently on our France site. Select our United States site to find your local currency, language and product selection.
Publié le
in Stories

Jools Walker s’entretient avec Oonagh et Matilda, ingénieurs de conception chez Brompton 

Une partie du processus de création des nouveaux vêtements d’extérieur Brompton x Protected Species a consisté à mettre les vestes entre les mains de femmes cyclistes, pouvant vraiment mettre le produit à l’épreuve dans leur vie quotidienne bien remplie. 

Deux de nos testeuses sont Oonagh et Matilda, ingénieurs de conception chez Brompton. Nous les avons rencontrées pour savoir ce qu’elles pensent de la nouvelle collaboration, mais aussi pour en savoir un peu plus sur ce que c’est d’avoir l’un des emplois les plus sympas chez Brompton.

 

design engineers

 

design engineers

 

Matilda (à gauche) et Oonagh (à droite) à vélo reliant Londres à Brighton avec leurs Brompton.

Jools : Quand avez-vous décidé de faire carrière dans l’ingénierie de conception et qu’est-ce qui vous a inspirée ?


Oonagh :
Juste avant la date limite de l’UCAS ! Mon frère aîné a obtenu le même diplôme. Il rentrait à la maison pendant les vacances, enthousiasmé par le travail qu’il faisait, un sac rempli de prototypes et il me montrait comment dessiner comme un concepteur.

Cela avait vraiment l’air amusant ; on vous embauche pour dessiner - génial ! Ce n’est que lorsque je suis arrivée à l’université que j’ai réalisé la quantité de travail qu’impliquait ce diplôme, mais surtout à quel point le sujet était intéressant et varié. J’adorais les arts, les mathématiques et la technologie à l’école, et ce diplôme combinait tous ces sujets. 

Cette formation vous permet vraiment de suivre le cheminement de carrière en conception que vous souhaitez, quel qu’il soit, du graphisme à l’ingénierie mécanique. Il vous donne la possibilité d’essayer différentes disciplines et de trouver celle qui vous convient. 
 
Matilda :
J’ai choisi d’étudier l’ingénierie de conception de produits à l’université - en toute honnêteté, à ce stade, je n’étais pas tout à fait sûre de ce qu’était l’ingénierie de conception. Cependant, mon intérêt pour l’art, la conception et la physique à l’école, couplés à ma fascination pour la façon dont les choses fonctionnent, leur apparence et l’interaction humaine, semblaient bien convenir à cette formation. 

Une fois que j’ai commencé les cours, mes yeux se sont ouverts sur la grande variété de domaines couverts par la discipline - une combinaison de principes d’ingénierie de base et d’études sociales, ergonomiques et environnementales qui pourraient vous doter des compétences nécessaires pour concevoir des produits qui pourraient avoir un impact réel sur la vie des gens, l’environnement et la société. 

Au cours de mes études, j’ai décidé que poursuivre une carrière d’ingénieur en conception serait à la fois intéressant et stimulant, tout en étant une formidable occasion de concevoir des produits pouvant avoir un impact positif sur la vie des gens. 

“ ... J’ai décidé que poursuivre une carrière d’ingénieur en conception serait à la fois intéressant et stimulant, tout en étant une formidable occasion de concevoir des produits pouvant avoir un impact positif sur la vie des gens.” 

J : Quel serait votre conseil à quiconque envisage une carrière dans l’ingénierie ?

M : Allez-y !

C’est fascinant - il y a tellement de domaines différents dans l’ingénierie et de défis auxquels vous êtes confrontée chaque jour. Je pense que les gens ont parfois une vision stéréotypée de ce qu’est l’ingénierie, mais la réalité est que c’est une discipline très pratique, créative, sociable, amusante, collaborative et très rythmée. 
 
O :
Lancez-vous !
Je vous le recommanderais à 100 % si vous aimez résoudre des problèmes, être pratique et créative et que vous ne voulez pas arrêter d’apprendre. Travailler sur des produits que les gens aiment utiliser est vraiment gratifiant. Quand vous voyez des gens se promener sur des produits sur lesquels vous avez travaillé, c’est passionnant. 
 
J : Avez-vous observé des changements dans ce secteur ?

O : L’industrie du vélo ? Oui, et c’est formidable à voir. 

Je pense que pendant une année où les gens sont confinés dans des appartements sans jardin et ne peuvent sortir que pour faire de l’exercice, un vélo est synonyme de liberté. Avec l’introduction d’un plus grand nombre de pistes cyclables et la diminution de la circulation, on a pu voir une plus grande diversité et une meilleure capacité des cyclistes sur la route. Les gens se sentent plus en sécurité à vélo dans les villes et peuvent gagner en confiance. Et avec la popularité croissante des vélos électriques, le vélo devient de plus en plus accessible, quels que soient votre âge, votre niveau de forme physique ou votre expérience. 

Je pense que les changements dans le secteur de l’ingénierie n’ont pas été aussi rapides que les changements dans l’industrie du vélo, mais je suis sûre que le secteur pourrait suivre la demande. Il serait étonnant d’avoir plus de diversité au sein de l’industrie pour tant de raisons, des perspectives variées à une créativité accrue. Tout le monde y gagnerait. Cela signifierait davantage d’équipes de développeurs de produits qui comprennent parfaitement la diversité qu’un client recherche dans une gamme. 
 
M :
Au cours de ma carrière dans l’industrie du vélo et avec ma propre expérience, j’ai constaté une utilisation accrue du vélo par un large éventail d’utilisateurs. J’attribuerais cela à une accessibilité accrue et à une plus grande variété de produits sur le marché qui s’adressent à un plus large éventail de personnes. En outre, je pense également qu’il y a eu une évolution sociétale vers le vélo et les déplacements actifs en raison d’une prise de conscience accrue des impacts sociaux et climatiques des autres formes de transport. Il s’agit d’un changement clairement positif qui apporte des avantages non seulement à l’industrie du vélo, mais aussi à la vie des individus, à la société en général et à l’environnement. 

“... il y a eu une évolution sociétale vers le vélo et les déplacements actifs en raison d’une prise de conscience accrue des impacts sociaux et climatiques des autres formes de transport. Il s’agit d’un changement clairement positif qui apporte des avantages ... à la vie des individus, à la société en général et à l’environnement. ” 


Je peux établir des parallèles entre l’évolution de l’industrie du vélo et la façon dont l’industrie de l’ingénierie a changé au cours de la même période. L’industrie dans son ensemble a relevé le défi de rendre le vélo plus accessible et de suivre le rythme de la demande. 

Je pense que l’on a reconnu la nécessité de rendre l’ingénierie plus accessible et plus diversifiée et que la situation s’améliore lentement, ce qui apportera de multiples avantages à ce secteur ainsi qu’à la société. 

Tout comme le vélo, l’ingénierie s’adresse à tout le monde. 

J : À quoi ressemble votre quotidien chez Brompton ?

M : Ma journée type chez Brompton peut être très variée. Une journée peut consister à créer des prototypes dans l’atelier, à rencontrer des fournisseurs internationaux, à prendre en charge des assemblages de préproduction sur la chaîne d’assemblage, à créer des modèles CAO en 3D et des dessins techniques - on ne s’ennuie jamais !
 
O :
Honnêtement, chaque jour est différent.

Cela dépend vraiment de l’étape du projet sur laquelle vous travaillez. De l’idéation et de la recherche à la CAO, au prototypage et aux tests, en passant par la collaboration avec les équipes de production et d’exploitation pour commercialiser le produit : le travail ne manque jamais. 
 
J : Dans votre vie quotidienne, qu’est-ce qui est important pour vous en matière de vêtements et de mode ?

O : Cette année m’a vraiment appris l’importance du confort !

Avoir moins, mais dépenser plus pour quelques pièces de grande qualité, issues de sources durables et conçues pour durer est important pour moi. Après réflexion, des articles pratiques et polyvalents qui vont avec n’importe quelle tenue et qui sont à la mode maintenant, mais qui seront également très beaux dans 10 ans, c’est ce que je recherche. 

 “Avoir moins, mais dépenser plus pour quelques pièces de grande qualité, issues de sources durables et conçues pour durer est important pour moi.”

M : J’aime suivre les tendances de la mode, mais pour moi, la durabilité et l’approvisionnement responsable sont importants. Je suis une grande fan des vêtements d’occasion et recyclés. J’apprécie également les vêtements de qualité qui durent longtemps et remplissent leur fonction. Parfois, je peux aussi être une grande fan de vêtements amusants à porter ! 
 
J : Vous avez testé sur route la veste Protected Species, qu’en pensez-vous ? Les caractéristiques que vous préférez ? 

O : En raison de ce que je recherche dans les vêtements, cette veste était parfaite en termes de polyvalence et de confort.

Elle est idéale lorsque vous sortez le soir, mais que vous voulez quand même vous rendre au travail à vélo. Vous n’avez besoin que d’une seule veste. Elle est parfaite pour les déplacements, les poches sont sûres et pratiques, et son style s’accorde avec toutes les tenues.

Je l’ai aussi portée lors de longues sorties à vélo lorsque je voulais m’assurer de rester au sec, en randonnée, car elle est superposable tout en restant respirante, mais vraiment, je la porte au quotidien, été comme hiver. 

Je ne la considère pas comme une veste de cyclisme, mais comme une veste de tous les jours, parfaite pour quand je fais du vélo.  

  

design engineers

Matilda dans l’usine de vélos Brompton portant la nouvelle veste Brompton x Protected Species
 

M : J’ai beaucoup aimé tester ces vestes - ce que j’aime le plus, c’est qu’elles ne ressemblent pas à une veste de cyclisme typique - mais qu’elles fonctionnent comme telles !

Je porte rarement une veste spéciale « cyclisme », car je n’aime pas leur look. Je porte donc généralement une veste décontractée, qui n’est pas très imperméable. J’aime beaucoup le fait que la veste Brompton x Protected Species est imperméable, mais pas sportive/plastifiée/de plein air. 

J’aime aussi le look simple et minimaliste de cette veste : elle est très polyvalente et peut être portée avec toutes sortes de tenues. Elles donnent l’impression qu’elles vont durer longtemps. 

 

design engineers

 

design engineers

 

Jools Walker est une auteure, écrivaine et présentatrice de télévision reconnue. Elle milite en faveur de l’égalité dans le monde du cyclisme. Pour en savoir plus sur Jools et ses romans, consultez son blog, Velo City Girl.

Pour en savoir plus sur la prochaine collaboration Brompton x Protected Species, cliquez ici.